<img height="1" width="1" style="display:none;" alt="" src="https://dc.ads.linkedin.com/collect/?pid=44935&amp;fmt=gif">

Apprenez une nouvelle langue grâce aux conseils du fondateur de Duolingo

duolingo_logo_highres_(1)Resolución de Año Nuevo, 新年の抱負, Új évi fogadalom, et Разрешение Новогодний veulent tous dire la même chose : cette année vos bonnes résolutions incluent d’apprendre une nouvelle langue. Plus l’on vieillit plus cela nous semble difficile mais en établissant un plan d’action et en se tenant à ses objectifs, vous saurez parler une nouvelle langue en moins de temps qu’il ne faut pour le dire.

Nous sommes entrés en contact avec Luis Von Ahn, le PDG de Duoligo, pour qu’il puisse partager ses secrets sur l’apprentissage d’une nouvelle langue avec nous. Pour Luis, tout commence avec une liste des choses à faire et un planning. « Je consulte ma to-do list tous les jours » confie-t-il, ainsi il sait exactement ce qu’il a déjà accompli et ce qu’il reste à faire.

Listez les étapes à franchir

Établissez votre to-do list en créant un tableau Trello ( ou en copiant notre tableau Exemple). Pensez à la langue que vous voulez apprendre et établissez les étapes qui vous permettront de mettre en place votre programme d’apprentissage. Pensez à ajouter des deadlines pour chaque objectif clef. « J’essaie de découper mon temps en tâches qui ne me prendront pas plus d’une grosse heure Luis_portrait_lowrespour être effectuées. Cela me permet de resté motivé car j’ai plus régulièrement la sensation d’avoir accompli quelque chose.» ajoute Luis Von Ahn.

Il est aussi important de ne pas se sentir débordé lorsque l’on apprend une nouvelle langue. Pensez à organiser des petites sessions d’apprentissage régulièrement plutôt que de réserver votre samedi après-midi à cela. « Entraînez vous tous les jours : mieux vaut étudier une heure par jour que sept heures d’un coup » nous rappelle Luis Von Anh. Non seulement il sera plus facile de vous concentrer mais surtout en cas d’imprévu ledit samedi vous ne perdrez pas une semaine d’apprentissage.

Apprendre devient un jeu d'enfant

Rendez vos leçons amusantes et d’essayez de détourner le processus d’apprentissage pour le rendre plus ludique. Luis Von Ahn conseille par exemple de « regarder un film ou écouter un podcast dans la langue que vous apprenez. Au début vous ne comprendrez certainement que peu de choses, mais vous serez d’autant plus satisfait lorsque vous finirez par en saisir toutes les subtilités ». Entourez-vous d’amis pour suivre cette aventure ou inscrivez-vous sur des sites tels que Italki.com pour vous entraîner avec des natifs. N’oubliez pas qu’une langue est avant tout faite pour être parlée.

en___iOS-4-in___portrait___5Commencer à apprendre une langue est en général facile, rester motivé sur du plus long terme, l’est beaucoup moins. Pour combattre cette démotivation quasi programmée, Luis Van Ahn propose de s’imposer des deadlines strictes pour marquer les étapes d’apprentissage d’une langue. Par exemple, organisez un voyage dans un pays ou la langue que vous apprenez est parlée, non seulement vous resterez motivés à la perspective de la découverte d’un nouveau pays et d’une nouvelle culture, mais cela vous boostera pour être capable de communiquer lors de votre voyage. Rien de tel qu’une immersion pour vraiment progresser.

Même si tous ces conseils peuvent vous intimider ou la route d’une nouvelle langue vous sembler longue et tortueuse, Luis Van Ahn aime rappeler qu’il « ne faut pas se sentir stupide lorsque l’on parle une nouvelle langue ni vouloir parler parfaitement dès le début. La perfection arrive avec de l’entraînement et n’est pas nécessaire pour bien communiquer. »

Donc allez-y, lancez-vous, apprenez enfin cette langue que vous avez tant rêvé de savoir parler. Se lancer sera la seule façon de réellement y arriver. Alors, comme on dit : good luck, boa sorte, iyi şanslar ou tout simplement… Bonne chance!

Vous voulez en savoir plus sur Luis von Ahn et surtout vous voulez tenir votre bonne résolution? Inscrivez vous à la campagne #PrêtsFeuGagnez