Charge mentale : stress insidieux et permanent. Ce travail invisible dont il faut parler

charge mentale au travail

“Alors, t'as fait quoi au travail aujourd'hui?"

Cette simple question peut être perçue comme un choc. Vous avez coordonné les horaires des réunions, vous avez fait en sorte que tout le monde signe une carte d'anniversaire pour le chef et vous avez passé une heure supp. à corriger le rapport d'équipe.

Vous arrivez à la fin de la journée épuisé/e, sans résultat concret de toute cette énergie dépensée à faire des millions de choses en même temps.

Vous tentez tant que possible de mesurer votre productivité avec des listes de tâches, des heures travaillées, des projets terminés ou d'autres méthodes quantifiables, mais une grande partie de ce que vous faites qui reste invisible - et cela peut être aussi fastidieux et fatigant que les tâches que vous notez dans votre agenda.

Ce travail invisible s'appelle la charge mentale, et quand celui-ci est dissimulé derrière votre travail "officiel", il vous rend beaucoup moins productif. Et si vous et votre équipe ne parlez pas de ses répercussions sur la dynamique du groupe, le stress augmente et l´efficacité diminue.

Si vous sentez que vous êtes synchro avec votre équipe, il est temps de faire pleins feux sur ces tâches et montrer combien elles pèsent lourd sur votre charge de travail.

La charge mentale, c´est quoi ?

La charge mentale est la somme totale des responsabilités que vous endossez pour gérer le “se souvenir de tout”. Cela a à voir avec le travail émotionnel, tel que défini dans le livre de Arlie Hochschild de 1983, Le prix des sentiments. Au coeur du travail émotionnel [The Managed Heart: Commercialisation du sentiment humain], en tant que processus de gestion des émotions et des relations interpersonnelles pour plus de succès professionnel.

Dans les groupes, c'est une responsabilité non reconnue que certains membres vont endosser afin que le groupe continue à fonctionner gaiement et sainement . Cela peut vous sembler familier, car c'est un pilier de la lutte féministe: le travail émotionnel est essentiellement une responsabilité qui incombe aux femmes.

Cette bande dessinée populaire, d'un auteur anonyme français utilisant le pseudonyme "Emma", a réussi à mettre au premier plan de la conscience collective occidentale le concept de "charge mentale" en tant que mode d'organisation problématique de nombreux ménages sexospécifiques.

La BD souligne qu'un des partenaires (le plus souvent les femmes) est généralement désigné comme le responsable de ce "souvenir de tout", tandis que l'autre (le plus souvent les hommes) adopte une approche plus cloisonnée quant à ce qui doit être fait. Ce travail de mémoire permanent reste la priorité du "manager", mais en fait cela ne les dispense pas d'exécuter une bonne partie du travail.

charge mentale au travail

Source: La guerre des sexes dans les tâches ménagères: une BD féministe guerre des sexes dans les tâches ménagères

En d'autres termes, une seule personne s'inquiète constamment et maintient l'effort de gestion de toutes les pièces du puzzle, tandis que l'autre attend passivement de répondre à des directives:

"Tu aurais dû demander. Je t'aurais aidé. "

À la maison, la charge mentale ressemble généralement à ceci: gérer les horaires des enfants, prendre rendez-vous chez le médecin, planifier des repas, vérifier s'il reste du lait et de la lessive, en encore faire la liste des courses de tout ce qu´il faut racheter.

Résultat? La personne "responsable de gestion" de la maison finit par avoir plus de travail que l'autre, car gérer tout ça demande un effort mental qui est aussi important et fatigant que le fait d'accomplir les tâches.

Par exemple, la femme réfléchit aux tâches domestiques, et demande à son partenaire de vider le lave-vaisselle. Quand elle rentre à la maison, elle voit qu'il l'a fait, mais une pile de vaisselle sale est restée dans l’évier. Elle décide donc tout simplement de la laver au lieu de demander de l'aide.

charge mentale au travail

Source: La guerre des sexes dans les tâches ménagères: une BD féministe guerre des sexes dans les tâches ménagères

La charge mentale au travail

Au travail aussi, la charge mentale est tout ce qu´il y a de plus réel. Ce sont toutes ces petites choses que vous faites pour le bon fonctionnement de votre équipe, qu´elles fassent partie ou non de votre description de poste. Ce "travail de mémoire" professionnel ressemble à ça:

  • Vérifications rapides pour voir si les autres continuent à faire leur partie du boulot dans les projets;

  • Effectuer les petites tâches de base comme réserver des salles de réunion, créer des liens pour appels vidéo, s'assurer de la présence des participants, prendre des notes et, de façon générale, faciliter la communication;

  • Préserver la culture d'équipe avec des actions comme la signature de cartes d'anniversaire ou encore la planification d'événements après le travail entre collègues;

  • Être le responsable de la mise en page des rapports d'équipe afin qu'ils soient présentables pour le responsable;

  • Analyser les données parce que vous savez utiliser le logiciel ou que vous avez l´accès au compte;

  • Garder la cafetière pleine si votre équipe travaille sur place, ou pas...

  • Être toujours le premier membre de l'équipe à briser la glace et à souhaiter le "bonjour" sur le chat d´équipe.

Comme "Emma", le créateur de la bande dessinée écrit dans une scène:

"C'est un travail permanent et épuisant. Et c'est invisible. "

Donc, si vous endossez la majorité des tâches organisationnelles, mêmes si elles ne sont pas au centre de votre fonction, vous êtes en train de créer une charge mentale de travail qui vous empêche d'accomplir ce qui est réellement important pour votre équipe

Conflit entre famille et travail

Lorsque nous passons plus de 40 heures par semaine avec nos collègues, il n’est pas exagéré d’appliquer le concept de “maison” ou de “famille” dans notre environnement professionnel.

Les habitudes que nous avons chez nous pour ne pas faire ce qui nous déplaît (toilettes et factures, ça vous parle ?) sont directement liées avec le concept de paresse sociale au travail: les gens ont tendance à prendre moins d’initiative quand ils travaillent en groupe que lorsqu’ils sont seuls responsables.

"Tu aurais dû demander. Je t'aurais aidé. "

Que voyez-vous lorsque vous regardez l´ensemble des interactions de votre équipe au travail? Existe-t-il une répartition égalitaire des efforts quant à ces petites tâches d’équipe qui sont nécessaires au bon fonctionnement de l’équipe?

Avant de vous disputer avec votre équipe parce que tous attendent que vous envoyiez les invitations à une réunion, la première question à prendre en compte est la suivante: pourquoi assumez-vous ces charges de travail alors que, techniquement, elles ne vous incombent pas?

Voici quelques raisons mises en évidence dans le discours sur la charge mentale:

  • Votre éducation a peut-être été celle du sens du devoir et on attendait de vous une attitude “responsable”. Ceci est pertinent dans de nombreuses cultures pour les enfants qui ont grandi en recevant de nombreuses tâches et responsabilités.

  • Vous aimez vraiment aider les autres. Lorsque vous prenez l'initiative des efforts d'organisation, votre récompense et de réussir à maintenir une équipe fonctionnelle.

  • D'un autre côté, c'est monnaie courante d'avoir peur de l'échec ou du blâme si les choses ne sont pas faites (ou du moins pas correctement). Du coup, vous laissez cette crainte prendre le dessus et vous accomplissez en solitaire des tâches qui pourraient être partagées.

  • Il existe probablement une hiérarchie dans votre entreprise et votre rôle au sein de l'équipe détermine si vous devez accepter ou déléguer les tâches.

Quelle que soit la raison, il existe une limite raisonnable aux tâches "supplémentaires" que vous devez vous attendre à accomplir. Elles doivent être guidées par la description de votre poste et par les résultats attendus de votre fonction.

Mais par où commencer? Identifiez si vous avez tendance à assumer la charge mentale au travail. Cela vous aidera à mieux partager les tâches au sein de votre équipe.

Cela peut également vous aider à comprendre les membres de votre équipe qui souffrent de charge mentale. Lors d´une expérience dans laquelle un couple a tenté d’égaliser la charge mentale de leur ménage, l'auteur a remarqué que sa liste de choses à faire était basiquement la même que celle de son mari:

"Vous ne pouvez pas connaître toute l'étendue de la charge mentale de votre partenaire."

Vous n'êtes peut-être pas au courant de ce que d'autres membres de votre équipe sont en train de faire pour vous soulager.

Un mot pour les familiers du travail à distance: les relations à distance sont difficiles. Imaginez vous occuper de votre famille professionnelle lorsque tous ses membres habitent dans des endroits différents. Pour les équipes de travail à distance, la charge de travail invisible peut vite devenir un problème grave, car les relations de travail sont gérées dans des villes et des fuseaux horaires différents. L’empathie et la communication au sein de l’équipe sont encore plus importantes lorsque vous ne pouvez pas passer devant le bureau de votre collègue et voir ce sur quoi il travaille.

Alléger (lire : bien répartir) la charge mentale

Pour récapituler, voici ce qui contribue à augmenter la charge mentale au travail:

  1. Les tâches qui n´ont pas besoin d´un effort mental de plusieurs personnes, mais pour lesquelles vous êtes toujours pris(e) à partie ou qui vous demandent de l’attention.

  2. Assumer les tâches des autres parce que vous êtes "meilleur" ou "plus rapide" même si tout le monde en est capable.

  3. Rappels et contrôles dûs à un manque de confiance ou un sentiment de possessivité qui donne l'impression que le travail ne sera pas fait sans cette vérification.

Dans chaque équipe, il y a les managers et les créatifs. Leurs rôles sont différents, il est donc normal que leur charge de travail soient elles aussi différentes. Par exemple, un manager devrait s’occuper des opérations de "gestion d’équipe", comme faire en sorte que les projets soient terminés dans les temps, et éviter les obstacles qui pourraient freiner ceux qui exécutent.

Cependant, il existe des tâches et des comportements qui ne relèvent pas d'une description de poste, et ceux-ci doivent être pris en charge de façon égalitaire par tous les membres de l´équipe:

  • Mettez votre équipe au courant de votre travail de façon régulière.

  • Utilisez des outils de gestion de projet ou de suivi de projet pour vos propres tâches.

  • Sachez quel budget ou de quel matériel vous avez besoin pour réaliser le travail.

  • Mettez en place des activités de culture d'équipe comme les anniversaires et les congés.

Le modèle ici est de prendre l’initiative pour contribuer au bon fonctionnement de l’équipe. Votre chef ne devrait pas avoir à vous rappeler tous les vendredis matin que vous devez rendre compte de l'avancée de votre travail.

Personne de devrait attendre que vous passiez commande du déjeuner juste parce que votre bureau est situé à côté de la porte. En d'autres termes, les mots "projet de groupe" ne devraient pas être synonymes de besoin de vacances.

charge mentale au travail

Alicia Grandey, psychologue organisationnelle à la Penn State University, utilise lors d'une une récente interview pour Quartz cette métaphore pour expliquer le poids du travail émotionnel :

“C´est comme lorsque vous recevez un cadeau que vous n´aimez pas, mais que vous devez dire merci en souriant pour ne pas froisser votre tante Bernadette. Sauf que vous devez faire ça toute la journée. Et cela fait partie intégrante de votre travail. Vos salaires et vos résultats en dépendent, et si vous ne le faites pas, il peut y avoir de graves conséquences, comme perdre votre emploi ou avoir de sérieux ennuis. Et la plupart du temps, vous devez faire ça avec des gens que vous ne connaissez même pas. "

Plus vous accomplissez du travail invisible "parce que vous sentez la pression pour que vous vous en occupiez", plus votre motivation se situera entre l´envie et l´obligation. Et non seulement cette lutte affecte votre niveau de stress actuel, mais elle vous diminue également votre satisfaction et vos performances professionnelles au fil du temps.

Alors, que chaque membre de l'équipe prennent l'initiative de contribuer à la "gestion du ménage"! Il est grand temps de rendre ce travail visible:

  • Travaillez sur les normes sociales de votre équipe pour renforcer la conscience et la gestion de groupe dans votre travail d'équipe.

  • Aidez-vous les uns les autres pour faire ressortir les moments où le travail de "mémoire" est effectué toujours par la ou les mêmes personnes. Vous pouvez peut-être proposer une enquête anonyme sur la charge de travail de l’équipe.

  • Etablissez un calendrier rotatif pour les tâches récurrentes de gestion d'équipe telles que les mises à jour de l'entreprise, la planification d'événements et de réunions.

  • Évitez la paresse sociale au sein de votre équipe en vous motivant mutuellement à prendre des initiatives et à trouver des solutions aux problèmes.

Comme le dit Leah Ruppanner pour ABC Australia :

"S'assurer que tous les membres de votre famille ont des chaussettes propres et des paniers-repas n'améliore pas votre CV."

Il en est de même pour toutes ces petites tâches au travail qui assurent le bon fonctionnement d’une équipe, surtout si elles sont invisibles et réparties de manière inégale.

Lorsque tout le monde participe activement de la gestion de l'équipe, chaque membre peut y gagne croissance professionnelle et construit de solides relations qui seront payantes aussi bien par rapport à ses tâches actuelles que par rapport à un futur succès professionnel. 

Prenez le temps de discuter de ce sujet tabou : enlevez ce poids invisible de charge mentale au travail de vos épaules et de celles de votre équipe.


À lire également : Angoisse au travail : 6 étapes pour la canaliser efficacement

Trello Business Class vous connecte à vos outils préférés, tels que Salesforce, Github et bien d'autres.

En Savoir plus!