<img height="1" width="1" style="display:none;" alt="" src="https://dc.ads.linkedin.com/collect/?pid=44935&amp;fmt=gif">

Comment motiver son équipe? Les 4 profils types de collaborateurs à connaître pour réussir vos projets

comment-motiver-son-equipe

L’apprentissage d’une nouvelle compétence est toujours intimidant, particulièrement lorsque tout le monde autour de vous semble l’avoir acquise comme par magie alors que vous avez l’impression d’être dans le noir complet. Cependant, les recherches ont montré que les gens qui trouvent des solutions aux problèmes ont différents profils, et savoir quel est le vôtre vous permettra d’aborder les nouveaux défis de la bonne manière.

Il s’avère que la façon de relever un défi est intimement liée à la manière dont nous traitons l’information. Ce qui compte lorsque vous abordez un nouveau défi, c’est de comprendre et connaître votre approche personnelle de résolution de problèmes pour être plus objectif et critique - peu importe vos talents ou la quantité de connaissances que vous avez sur le sujet. Néanmoins, essayer d’autres méthodes peut aussi vous être utile. En effet, c’est aussi une manière d’identifier les méthodes qui ne vous correspondent pas.

Voici quatre manières d’identifier quel profil correspond à l’approche avec laquelle vous (et votre équipe) êtes le plus à l’aise pour apporter des solutions, qu’il s’agisse de votre prochain gros projet ou de préparer le plus grand barbecue que vos collègues aient jamais vu. Les profils présentés ci-dessous correspondent à la manière que chacun a d’aborder un nouveau défi.

Alors, quel “style de résolution” vous correspond ? Voici une description des quatre profils pour vous aider à motiver votre équipe en fonction des sensibilités de chacun et à aborder votre prochain gros projet de manière plus productive :

Le genre actif

Vous pouvez être défini comme étant du genre actif si vous avez tendance à vous lancer dans une idée créative ou un projet sans montrer la moindre peur. Les personnes avec un style actif ont déjà les deux mains dans le cambouis tandis que la plupart des autres personnes en sont encore à retourner la question dans leur tête. En tant qu’actif, vous pouvez connaître des moments où vous serez le principal contributeur dans une réunion de brainstorming. De plus, vous demandez souvent à rencontrer immédiatement le client afin de comprendre totalement sa demande plutôt que de vous lancer dans des recherches comme le feraient vos collègues.

Quand vous travaillez sur le développement d’un nouveau projet avec un groupe de personnes du genre actif, vous pourriez être tenté de mettre le holà pour éviter d’avoir l’impression de perdre le contrôle. Cependant, donnez à un groupe d’actifs un long rapport d’introduction ou une liste écrite d’instructions à suivre et vous aurez de grandes chances de constater une baisse de performance significative : ils ne sont pas à l’aise avec des directives longues et précises. En fait, commencer avec un environnement de travail plus souple pourrait être une bonne chose pour obtenir des solutions créatives et innovantes. Leur manière d’aborder un problème? Foncer tête baissée.

Comment motiver une équipe de genre actif ? Offrez-leur (ou à vous-même) un terrain d’expression idéal en leur accordant le temps et la liberté nécessaire pour “explorer”.

Le genre réfléchi

Toutes les équipes ont en leur sein une “arme secrète”, un collaborateur qui va prendre le temps de réfléchir et de faire des choix par lui-même avant de dire le moindre mot. Quand ces personnes s’expriment, leurs idées sont si brillantes que vous restez sans voix, impressionné par leurs capacités hors du commun. Les personnes du genre “réfléchi” ont besoin de temps pour évaluer précisément de quoi il s’agit avant de se lancer. Contrairement aux personnes de type “actif”, ils regarderont d’abord comment les autres s’adaptent et absorbent une nouvelle situation avant d’établir leur propre approche à adopter pour s’attaquer au problème.

Bien que cette méthode puisse sembler fastidieuse, c’est ce qui permet aux personnes du genre réfléchi d’exceller lorsqu’il s’agit de faire un retour pour améliorer n’importe quel projet ou procédure. Mais attention : pour la gestion de tâches urgentes ou dont la date de livraison est cruciale, ne comptez pas sur eux pour travailler avec la rapidité nécessaire au projet : n’étant pas du genre à fonctionner sous pression, ils vont sans doute surestimer le temps dont ils disposent.

Pour motiver une équipe du genre réfléchi: donnez-leur l’opportunité de mettre en place l’environnement dont ils ont besoin pour grandir et proposez-leur de discuter aussi souvent que nécessaire (voire davantage), en tête à tête pour qu’ils puissent avoir une confiance totale en la façon de relever leur prochain défi.

Le genre théoricien

Les théoriciens peuvent être considérés comme le style le plus proche des réfléchis. Ce sont leurs cousins, en quelque sorte. Parmi vos collègues, les théoriciens sont ceux qui ont besoin de trois choses : une structure, une structure et encore un peu plus de structure.

Que ce soit pour des équations, des manuels ou des données concrètes, les théoriciens sont plus efficaces s’ils peuvent établir leur propre hypothèse avant de s’attaquer à un sujet ou un problème. C’est dans un environnement où ils pourront poser des questions et utiliser des ressources qu’ils se sentiront vraiment comme chez eux.

Vous avez un projet de rénovation d’appartement qui demande des recherches méticuleuses ? Appelez votre ami théoricien. Il sera capable de vous dire quel plan de travail a été fait de la manière la plus écologique et il vous donnera une liste de tous les décorateurs d’intérieur de la région. Pour résumer, le théoricien s’épanouit lorsqu’il a accès à toutes les informations et aime partager le fruit de ses recherche afin d’arriver à une conclusion.

Comme dans chaque équipe, la clé est de combiner des personnes avec des expériences et approches différentes, donc au moment de monter votre équipe, ayez à l’esprit qu’une paire de “théoricien” + “réfléchi” est capable de rester indéfiniment en phase de recherche et risquerait ainsi de retarder votre projet plutôt que le faire avancer, alors qu’un théoricien et un actif pourraient former le duo parfait.

Le genre pragmatique

Ici, pas de surprise. Les pragmatiques sont exactement comme vous les imaginez : ce sont les collaborateurs les plus terre à terre de votre équipe. Un peu à la manière des actifs, les pragmatiques sont les plus enclins à se lancer dans un projet, pour peu qu’ils aient à leur disposition les informations de base. Les études de cas et les discussions animées les encouragent à démarrer un projet et ils s’épanouissent souvent au sein de grands groupes de personnes en raison de leur tendance à poser des questions et de leur capacité à comprendre le contexte réel de la demande afin de proposer une solution durable.

Il est parfois difficile de lancer un projet basé sur une idée très créative avec un pragmatique à ses côtés, en raison de leur sens des réalités très prononcé. Puisqu’ils apprennent par l’exemple, il peut être nécessaire d’avoir recours à la persuasion. De plus, travailler avec un groupe de pragmatiques peut vous laisser l’impression d’être entouré d’un certain cynisme, à cause de leur besoin constant de pertinence dans les discussions et les idées proposées.

Préparez des exemples concrets pour faire avancer vos idées ou organiser un projet avant d’aller voir vos collègues les plus pragmatiques.

Vos collègues, comme un paquet de Smarties

N’allez pas conclure précipitamment que l’humanité entière peut être organisée en quatre genres distincts de personnes et que cela suffit à savoir comment motiver son équipe. Ce n’est pas si simple. Chaque personne est un mélange de ces différentes approches, en fonction du sujet dont il s’agit. Par exemple, corriger des bugs sur votre site web ne se gère pas avec la même approche que traiter une infestation de parasites (mais c’est une autre histoire...).

Connaître ces profils a pour but de mieux comprendre comment diriger une équipe en s’adaptant au mode de fonctionnement de chacun. Comme toujours, il est beaucoup plus facile de résoudre des problèmes lorsque toute l’équipe travaille en harmonie.

À lire : Comment utiliser Trello pour manager une équipe commerciale : quelques astuces

Trello Business Class vous connecte à vos outils préférés, tels que Salesforce, Github et bien d'autres.

En Savoir plus!