<img height="1" width="1" style="display:none;" alt="" src="https://dc.ads.linkedin.com/collect/?pid=44935&amp;fmt=gif">

Casser la routine : changer votre environnement de travail peut augmenter votre productivité

Coffee shop boosts work productivity

Je suis assez familier du coup de barre post-déjeuner. Il vient régulièrement ponctuer mes semaines de travail.

Rassasiée, je me retrouve affalée dans mon fauteuil de bureau à fixer le curseur du traitement de texte espérant qu’une idée me vienne. Mais il reste là et clignote au fil des minutes.

Que faire dans ces moments totalement dénués de motivation ? Pour ma part, je prends mon ordinateur portable et me dirige vers un café ayant une bonne connexion Wi-Fi.

Casser la routine : mon arme secrète de productivité.

Une fois installé en compagnie de mon café latte je réalise que je suis de nouveau concentrée. Je me lance dans ma liste de choses à faire avec une facilité apparente. Je vais accomplir au final plus de travail en deux ou trois heures que durant toute une journée de travail dans mon bureau chez moi.

Mon environnement de travail idéal n’est pas un lieu unique : c’est en changeant mon lieu de travail que je travaille plus efficacement. Si j'ai une longue liste de tâches à réaliser ou encore une échéance qui me pend au nez, vous me trouverez à coup sûr attablée dans un café. Cette tactique fonctionne sur moi. Je me suis donc récemment intéressée à en comprendre les raisons.

Cette réussite relève sûrement plus du regain de productivité que de la caféine. Comment se fait-il qu’échapper à un environnement de travail connu active notre motivation ?

1. Votre cerveau aime vraiment la nouveauté 

Vous décririez vous comme quelqu'un pour qui la routine est favorable ? C’est assez marrant car les scientifiques ne seraient probablement pas d'accord avec vous.

Il a été prouvé que le cerveau humain est en recherche constante de nouveautés. Un cas classique du « syndrome des objets qui brillent ». Que vous en soyez ou non conscient, vous vous intéressez toujours pour ce qui est nouveau et excitant.

« L'homo sapiens était le seul groupe de migrants précoces à émigrer dans le monde entier, ce qui comportait de grands risques. Je pense donc que l'espèce humaine est caractérisée par la nouveauté et la recherche d'intensité » explique Marvin Zuckerman, docteur en philosophie, dans un document sur le besoin inné que l’être humain a pour la nouveauté, écrit par Brenda Patoine.

Évolution mise à part, beaucoup de choses se passent dans votre cerveau lorsque vous êtes exposé à de nouveaux stimuli. L'essentiel réside dans le fait que votre cerveau libère de la dopamine lorsque vous faite face à quelque chose de nouveau et d'excitant.

Connue de tous comme la substance chimique responsable du « bien être » du cerveau, la dopamine était auparavant considérée comme une récompense que le corps s’offrait à lui-même. Des études récentes ont démontré que cette substance est en réalité plus étroitement liée à la motivation. La dopamine vous incite à rechercher une récompense plutôt que d'agir comme une récompense en soi.

Mais alors, quelle serait la récompense recherchée dans notre scénario ? Le nouvel environnement de travail agit comme une toile vierge sur votre productivité : sa fraîcheur et sa nouveauté vous encouragent à vous attaquer à tout ce que vous devez faire.

La réalisation de vos tâches dans un nouvel environnement est un moyen d'exercer la neuroplasticité de votre cerveau. Lorsqu'il est confronté à de nouveaux stimuli en plus de générer de la dopamine, votre cerveau réagit en créant de nouveaux chemins et de nouveaux mécanismes vous aidant à accomplir vos tâches. Dans un environnement de travail différent votre cerveau perçoit les tâches sous un autre jour. Vous sortez de l'ornière dans laquelle vous étiez auparavant, activant votre capacité à penser les choses d'une manière nouvelle.

Inutile de préciser que votre environnement physique a un impact énorme sur la quantité de nouveaux stimuli dont votre cerveau se nourrit. Alors, quand avez vous prévu de « casser la routine » ? L’environnement de travail idéal n’est peut-être qu’un concept lié en réalité au changement d’environnement. Votre cerveau réagira de manière positive à de nouveaux environnements et donnera un sérieux coup de fouet à votre motivation.

2. Vous êtes facilement victime de routines improductives

En y réfléchissant bien, il y a sûrement une routine dans laquelle vous tombez régulièrement, et dont la prévisibilité vous rassure. Prenez garde, vous ne seriez pas le premier à entrer dans un rythme de routines improductives.

Votre cerveau associe à votre environnement un comportement spécifique et cela peut avoir de nombreux inconvénients. Par exemple, combien de fois lorsque vous travaillez sur votre ordinateur portable personnel, vous êtes-vous laisser aller à regarder des vidéos sur Youtube (ou autre distraction selon chacun) ?

Si vous avez involontairement accumulé de mauvaises habitudes dans votre environnement de travail quotidien, brisez ce cycle avec un environnement nouveau qui vous inspire de nouvelles manières de réaliser vos tâches ainsi que de nouvelles habitudes plus saines.

« Les signaux environnementaux sont essentiels quand il s'agit de la formation des habitudes, en partie parce que le cerveau est excellent pour connecter un environnement avec une situation spécifique », explique Ralph Ryback, docteur en médecine dans un article publié dans Psychology Today.

Il est impossible de maintenir un pic de productivité 100% de votre temps. C’est dans les moments critiques que vous devez sortir votre joker en utilisant le “bon environnement de travail”. Aujourd’hui, je suis capable d’abattre une grande quantité de travail lorsque je suis devant mon café. Grâce à cela, mon cerveau associe maintenant cet environnement avec une productivité accrue. Ce cycle se répète tout naturellement à chaque fois que je passe la porte de ce café.

Cependant, il peut être avantageux de transférer une partie de cette motivation à votre environnement de travail de tous les jours. Alors, réfléchissez à une manière d’intégrer votre environnement de travail idéal (celui qui booste votre productivité) à votre bureau quotidien.

3. Définir vos intentions 

Une autre énigme me tourmentait : étais-je plus productif dans un café en raison du changement d’environnement physique ou l’augmentation de productivité était-elle due à l'intention derrière ce changement d’environnement ? La décision de venir travailler dans ce café suffit-elle à stimuler ma concentration ?

En reálité, ces deux éléments jouent un rôle pour booster ma motivation.

Changer votre environnement de travail a en effet un impact sur votre cerveau et votre niveau de motivation. Mais votre intention joue aussi un rôle important dans ce processus.

En cassant votre routine, vous avez déjà cette intention en tête « je me rends dans un café pour finaliser de nombreuses tâches. ».

Dans son livre, La science de l’intention, l'auteur Lynne McTaggart explique la puissance de ce mécanisme. McTaggart a mené des recherches dans de nombreux laboratoires et universités afin d’étudier l’impact de l’intention sur nos vies.

Ce qu’elle est parvenue à déterminer a une grande importance.

Le Harvard Business Review nous rapporte une déclaration faite par William A. Tiller, professeur émérite à l'Université de Stanford, dans son livre : « Depuis 400 ans, une hypothèse implicite de la science est que l'intention humaine ne peut affecter ce que nous appelons la réalité physique. Notre recherche expérimentale de la dernière décennie montre que, pour le monde d'aujourd'hui et dans de bonnes conditions, cette hypothèse n'est plus correcte. ».

En résumé, le fait de casser votre routine dans le seul but de dominer votre liste de tâches fait une différence.

Vous êtes prêt à changer d’environnement de travail ?

Vous l’avez compris, travailler dans un café peut booster votre concentration et votre motivation. À première vue, cette idée étrange peut vous paraître contre-intuitive.

Comment quitter le confort et la tranquillité de votre bureau à domicile pour s'asseoir dans un café bondé rempli de bruits incessants pourrait accroître votre productivité ?

Travailler dans cet environnement vous paraît absurde ? Et pourtant, cette technique fonctionne à tous les coups. Même la science semble valider cette hypothèse.

Alors, la prochaine fois que vous peinez face à votre charge de travail, et que vous rêvez d’un environnement de travail idéal capable d’accroître votre productivité… changez-en tout simplement (qu’il s’agisse d’un café ou de tout autre lieu qui vous inspire), tout en ayant la ferme intention de réaliser vos tâches. Vous serez probablement surpris de voir le résultat d’un tel changement sur votre productivité.

Vos réactions et remarques nous intéressent ! Retrouvez-nous sur Twitter (@trello) ou écrivez à support@trello.com. 

À lire : Comment être plus efficace en Hackant son Cerveau et son Corps ?

Trello Business Class vous connecte à vos outils préférés, tels que Salesforce, Github et bien d'autres.

En Savoir plus!