<img height="1" width="1" style="display:none;" alt="" src="https://dc.ads.linkedin.com/collect/?pid=44935&amp;fmt=gif">

Pourquoi vous devriez continuer à vous consacrer à votre passion même si cela ne paie pas (encore)

equilibre-vie-privee-vie-professionnelle

Si vous travaillez à distance, il est probable que vous aimiez votre travail. Il y a même de fortes chances que vous exerciez exactement le métier que vous aviez prévu de faire. C'est une grande opportunité, mais il arrive fréquemment que nous abandonnions quelque chose en cours de route. Souvent, c'est ce qui nous a amené à exercer dans tel ou tel domaine, parfois même ce qui nous a poussé à poursuivre notre activité via le télétravail...

Je veux parler de ce projet qui vous passionne, de ce que vous avez toujours souhaité écrire, concevoir ou construire. Si vous êtes architecte, c’est peut-être cette maison de rêve que vous voulez concevoir. Graphiste, vous aimeriez peut être récupérer ces vieux pinceaux, outils de votre cours d'arts plastiques. Vous êtes peut être un développeur dont le rêve est de créer ce jeu ou cette application auxquels vous tenez tant.

Si ce projet est lié à une de vos passions, alors il n'est probablement pas rentable (si c'était le cas ce serait déjà votre travail à temps plein). C'est d'ailleurs la raison pour laquelle il est souvent qualifié de « projet secondaire ». Il peut être compliqué - même si vous avez un planning de travail à distance apparemment idéal - de s’attaquer à ce projet et de le faire avancer.

Certaines choses se mettent en travers de la route et bousculent notre équilibre vie privée vie professionnelle. La culpabilité. Les priorités. Ce qui nous rapporte réellement une rémunération. Parfois, la liberté de travailler selon notre propre planning finit par prendre tout notre temps et toute notre énergie.

Alors, faites bouger les choses. Puisque vous êtes capable de mener à bien ce projet qui vous passionne, alors faites le!

Voici pourquoi (et comment) :

1) Vous êtes une personne variée (et c’est bien!) 

J'ai commencé ma carrière en tant que journaliste. J'ai aimé ce travail. Mais j'y ai également perdu une partie de mon individualité. Je ne voulais pas seulement rapporter des informations, je souhaitais également écrire de manière plus créative.

De nombreux journalistes tournent le dos à l'écriture créative. Un jour, j'ai eu une crise d'identité. Comment pourrais-je être ce quelqu’un, et pourtant souhaiter être cet autre quelqu’un ?

C’est un problème qui arrive fréquemment : j'ai laissé un seul aspect de ma vie me définir entièrement. C'était une erreur.

Joe Robinson, auteur de “Do not Miss Your Life” a écrit: “Il s’avère que c’est dans le monde du jeu que nous quittons notre personnage “professionnel” et que nous retrouvons notre véritable identité.” "Des études ont montré que nous sommes plus authentiques durant nos loisirs que lorsque nous sommes au travail."

Il est parfois difficile de prendre ce "temps de jeu", peut être parce que nous culpabilisons de ne pas travailler ? Cependant, en tenant compte d'une autre facette de notre identité (celle-là même qui ne rapporte pas d'argent), nous pouvons paradoxalement augmenter notre productivité au travail.

“Certaines personnes ambitieuses ont compris l'un des plus grands secrets de la productivité – se recharger”, écrit Robinson dans un autre article. “Cela se résume ainsi : vous êtes efficaces plus rapidement lorsque vous prenez du recul et rechargez votre cerveau et votre corps.”

2) Si cela vous rend heureux, prenez le temps

equilibre-vie-privee-vie-professionnelle-1

Nous disons souvent que nous n'avons pas le temps. Cela nous semble vrai. Cependant, ce qui nous freine est généralement moins lié au temps qu’à notre sens des priorités. Votre passion devrait être une priorité qui mérite que vous libériez du temps, ne serait-ce qu’un minimum.

Un de mes amis est obsédé par les minuteurs. Il choisit une activité (travail, projet personnel, petites pauses nécessaires à une bonne santé mentale) qu'il associe à un temps donné. Pendant ce lap de temps, il est concentré sur cette seule tâche. C’est contraignant, mais cela donne également une certaine liberté.

C’est une méthode qui en vaut une autre, pour contribuer à notre équilibre entre la vie privée et la vie professionnelle. Comme le souligne Elizabeth Fenner, il y a toutes sortes de façons de gagner du temps.

Et si vous voulez vous sentir moins seul, jetez un œil aux agendas des lecteurs de Fenner. Lorsque vous en aurez lu quelques-uns vous serez convaincu que vous n’êtes pas plus occupé que la plupart des gens. Pensez alors à tenir un agenda reflétant de manière honnête votre quotidien. Puis prenez le temps d'analyser la manière dont vous passez votre temps. Y a-t-il des activités qui pourraient être réduites voir même supprimées ? Des tâches que vous pourriez déléguer, ou qui pourraient être reportées ? Est-il possible, après un un examen en profondeur, de rendre votre temps de travail moins complexe et plus productif ? Pourriez vous dégager du temps pour le projet qui vous passionne ?

En général, la réponse est oui.

3) ... mais pas trop de temps

Il est tout de même nécessaire de prêter attention à certains pièges. Lorsque nous sommes novices dans le travail à distance, nous réalisons qu'avec la flexibilité que nous octroie cette manière de travailler, nous disposons d'une grande liberté ! Et nous en profitons… jusqu'à réaliser que cette liberté n'est que fictive. Les délais restent les délais. Les factures doivent encore être payées.

Être multitâche peut être difficile - et potentiellement dangereux pour votre travail. Surtout si vous êtes une personne créative. Il sera probablement compliqué d’avancer sur votre projet personnel de temps à autre au milieu de votre journée de travail. Pour réaliser correctement le projet qui nous passionne, nous avons généralement besoin (ou du moins souhaiterions) de longues périodes de concentration.

Comment trouver ces périodes de concentration, sans que cela éclipse notre travail ?

Il existe des moyens pour accéder à ces longues périodes de concentration. Consultez notre article sur la technique Pomodoro par exemple. Cette méthode vous entraîne à vous concentrer sur des tâches plus restreintes et uniques pendant des périodes déterminées.

Si cela ne fonctionne pas pour vous (mais essayez-la sérieusement!), il y a beaucoup d'options pour apprendre à gérer votre temps. 

4) Croyez au potentiel de votre projet

"Mais," pourriez-vous dire, "cela en vaut-il vraiment la chandelle? Ce n'est pas comme si le projet qui me passionne pouvait devenir mon travail à plein temps."

C'est ce que la majorité d'entre nous pense. Vous ne me croyez pas? Découvrez un de mes livres préférés, “La Guerre de l'art de Steven Pressfield, dans lequel son auteur parle de l'ennemi commun à tous les projets basés sur une passion : la résistance. La résistance peut prendre plusieurs formes quotidiennes : travail à faire, lessive, siestes pour n'en nommer que quelques unes. Nous pouvons trouver toutes sortes d’excuses pour éviter de faire ce que nous aimons ou créer des douter en nous-mêmes.

Alors prenez garde !

Nathan Bransford, ancien agent littéraire devenu auteur, explore cet état d'esprit autodestructeur dans «How do you deal with Am-I-Crazies? »

"Vous passez des heures à écrire un grand roman, ou peut être seulement à écrire quelque chose qui ne sera lu que par vos critiques. Il n'a aucun moyen de le savoir. C'est à ce moment précis que vous regardez le plafond et que vous vous demandez : “Est-ce que je suis fou de passer autant de temps à faire cela ?” écrit-il.

Vous n'êtes pas fou. Cela en vaut tout simplement la peine. Quand je fais remarquer à mes élèves que certains des écrivains les plus célèbres ont des emplois à plein temps, ils se découragent, mais je leur rappelle la chose suivante: en effet, si exercer votre passion ne vous donne pas le sentiment que cela mérite d’y dédier du temps, l'argent ne vous donnera pas non plus cette impression. Ce sera juste un autre travail à plein temps. Ensuite, je leur rappelle ce que j'ai déjà dit ici : vous êtes multiple (et c’est bien”).

D'ailleurs, si vous êtes vraiment attaché à la façon dont le projet qui vous passionne s'inscrit dans l'exercice de votre métier sachez que...

5) Cela pourrait même aider votre carrière

Même si cela ne paraît pas évident, il y a de multiples façons d'intégrer ce projet dans votre carrière.

Être passionné vous rend plus intéressant. Lors des entretiens professionnels que je mène, je constate que les personnes les plus intéressantes sont celles qui ont découvert leur passion, et cela passe par la rencontre de l’équilibre entre la vie privée et la vie professionnelle.

J'écris beaucoup sur Flint ou encore sur Michigan dans mes romans et mes articles. Il m'est arrivé d'en parler une fois lors d'un entretien d'embauche. Le travail proposé n'avait rien à voir avec le journalisme et encore moins avec Flint, mais mon futur employeur a été intrigué. Au fil de la discussion j’ai pu aborder ma passion. Elle n'avait rien à voir avec ce travail mais son rôle a été primordial.

Vous pourriez aussi avoir des collègues - ou des employeurs - ayant des intérêts similaires aux vôtres. J'ai effectué des recherches pour préparer cet entretien et j'ai découvert que mon interlocuteur était un passionné d'arts martiaux, tout comme moi. Nous avions même suivi la même formation d'art martial. Est-ce que j’en ai parlé lors de l'entretien ? Bien évidemment, et cela a brisé la glace. Nous avions quelque chose en commun. Cela nous a permis de discuter plus facilement.

Pensez-y. Si vous étiez un employeur sur le point de prendre la décision d'embaucher quelqu'un, cela ne se limite pas à offrir une opportunité de travail, vous invitez quelqu'un à jouer un rôle dans votre vie quotidienne. Bien sur, vous cherchez le meilleur employé, mais vous voulez également embaucher quelqu'un qui dont la présence vous est agréable. C'est connu, les employeurs aiment les candidats ayant des centres d’intérêts et des hobbies.

Parfois, avoir des connaissances spécialisées peut vous aider. Ma passion pour les arts martiaux m'a amené à publier deux de mes plus grands articles. Ma passion pour l'écriture de roman m'a aussi permis d'écrire des articles sur des méthodes... d’écriture (et oui !), et m'a également conduit à exercer en tant qu'enseignant. Je ne suis que peu rémunéré (parfois même pas du tout) pour mon écriture créative, mais poursuivre cette passion m’a permis de créer des contacts, gagner de l’expertise, et obtenir du travail.

Ah, et concernant l’entretien d'embauche ? Et bien… j’ai eu le poste!

À lire : Comment avoir de la volonté ?

Trello Business Class vous connecte à vos outils préférés, tels que Salesforce, Github et bien d'autres.

En Savoir plus!