<img height="1" width="1" style="display:none;" alt="" src="https://dc.ads.linkedin.com/collect/?pid=44935&amp;fmt=gif">

Fuyez le micromanagement : plus de liberté = plus d’efficacité

micro-management-en-entreprise

La plupart du temps, nous sommes libres de faire ce que bon nous semble dans notre vie quotidienne, mais quand il s'agit de notre vie professionnelle, c´est toute autre chose. Nous devons souvent lutter pour obtenir une certaine flexibilité au travail, et faire ce que nous voulons, quand et où nous le voulons est une tâche qui peut s'avérer complexe. Des attentes trop poussées et un excès de micromanagement, et c´est l´efficacité et le bien-être des collaborateurs qui passent à la trappe.

Tout juste diplômé, je suis entré sur le marché du travail avec des étoiles plein les yeux. Je me rendais tous les jours au travail et restais là, assis à mon bureau, de 8h jusqu´à environ 17h30. Au début, cela me semblait un compromis parfait, mais la routine a commencé à faire chuter ma motivation, mon bien-être et mon efficacité.

Je ne supportais plus ces contraintes de temps et j'y perdais mon énergie. Etre obligé de demander l'autorisation pour prendre seulement 10 jours de vacances par an, c'est fatigant. Maintenant je travaille de façon indépendante de n´importe où dans le monde, et je n'ai jamais été aussi heureux et satisfait dans ma vie professionnelle.

Si vous voulez augmenter votre efficacité et votre satisfaction au boulot, vous devriez peut-être commencer à regarder du côté du sentiment de liberté que vous ressentez dans votre travail. Voyons par quels chemins vous pouvez parvenir à choisir où, quand et comment vous travaillez (ou les trois à la fois !)

Fuir le micromanagement 

Que ceux qui ont déjà fait les frais du micromanagement lèvent la main ! Il vous est peut-être arrivé que l´un de vos patrons vous scrute d'un regard perçant quand vous avez cinq minutes de retard ou n´arrête pas de vous épier pour savoir si vous faites votre boulot.

Le micromanagement, antithèse de l´autonomie, est présent dans toutes les entreprises. Dans le Rapport 2018 sur l´état des lieux du travail aux Etats-Unis, 60% des employés interrogés ont répondu qu´ils ne parvenaient pas à donner le meilleur d'eux-mêmes professionnellement, sur leur lieu de travail. La principale raison ? Leurs patrons sont trop occupés à faire leur boulot à leur place. C´est un effet secondaire classique de ce type de micromanagement. Au lieu de fournir les lignes directrices à leurs collaborateurs et de leur donner la liberté de résoudre leurs tâches comme bon leur semble, ils passent leur temps à les surveiller et à scruter leurs moindres faits et gestes, et vont même parfois jusqu'à faire le boulot eux-mêmes.

De plus, l'une des plus fâcheuses conséquences du micromanagement en entreprise est que les employés ne se sentent pas engagés. Et quand ils se désengagent, ils sont davantage enclins à être absents physiquement ou mentalement. Ce type d'absentéisme coûte à une entreprise type de 10 000 personnes, environ 600 000 $ par an en salaire pour l’ensemble des jours non travaillés. Et là, on touche au coeur du problème.

Donc, si vous vous reconnaissez et que vous ne voulez pas que votre frustration vous fasse exploser, voici quelques pistes pour que vous transformiez un employé désintéressé victime de micromanagement en un employé pleinement efficace et satisfait.

Que résonne la liberté !

Le management en entreprise a une grande influence sur le bien-être des employés. La même étude de l'Université de Birmingham montre que 90% des managers jouissent d'une “certaine” voire de “beaucoup” d'autonomie au travail, en comparaison avec les employés moins qualifiés qui disent n´avoir qu´une autonomie faible voire inexistante quant à leur organisation professionnelle. Les managers qui jouissent d'un haut niveau d´auto contrôle sur leurs tâches ou sur leurs horaires se sentent plus heureux au boulot et apprécient grandement ces avantages.

Il est intéressant de voir que cette étude montre de quelle façon les femmes et les hommes apprécient différemment les divers types d´autonomie. La plupart des femmes préfèrent une flexibilité d'horaires et de lieu de travail, alors que les hommes préfèrent moduler leur tâches et leur rythme de travail.

La sensation de liberté et de satisfaction est intrinsèquement liée à la possibilité de choisir. Une étude du cabinet international d'architecture Gensler sur les lieux de travail aux États-Unis montre que les “employés qui ont la possibilité de travailler quand et où ils veulent sont beaucoup plus performants, satisfaits et considèrent leur entreprise beaucoup plus innovatrice que les autres”.  Donc quand vous avez le choix de bosser où, quand et comme vous le souhaitez, vous augmenter drastiquement votre satisfaction, votre motivation et votre efficacité au travail.

Choisissez où vous voulez travailler

Si l´on en croit les résultats de l´enquête menée par la Global Workplace Analytics, la moitié des travailleurs américains peuvent effectuer une partie de leur travail à distance alors que 20-25% profitent effectivement ce cet avantage de temps de temps. Mais lorsque cette moitié des travailleurs dit avoir la possibilité de travailler à distance, plus de 80% d´entre eux affirment vouloir travailler hors bureau de temps en temps (deux ou trois jours par semaine).

De nombreux employés rêvent de pouvoir travailler de chez eux, d´un café, et à l´occasion, au bureau. On ne compte plus les études prouvant que le travail à distance augmente l'efficacité et la satisfaction professionnelle. Donc, si vous souhaitez obtenir une telle liberté par rapport à votre lieu de travail, commencez par envisager de déposer votre candidature pour des emplois qui permettent cette indépendance. Et il existe des centaines d´entreprises (comme Trello par exemple!) qui encouragent le travail à distance.

Mais si vous êtes bien dans votre travail actuel ou que vous ne trouvez pas d’opportunité qui offre cette possibilité dans votre branche, demandez à votre manager si vous pouvez travailler depuis chez vous quelques jours par semaine. Il existe une pléthore de chemins vers la liberté qui ne demandent qu'à être découverts -- il vous suffit de sortir de votre coquille, et de les suivre.

Choisissez quand vous voulez travailler 

Que vous travailliez à distance ou au bureau, il existe de nombreuses possibilités d´adapter votre emploi du temps et ainsi de le calquer sur vos heures les plus productives. Par exemple, si vous êtes plutôt du matin, débrouillez-vous pour accomplir d'abord les tâches les plus importantes, et retirez-vous en milieu d'après-midi. Discutez avec votre patron pour voir quelles sont les possibilités de travailler selon un emploi du temps qui vous corresponde le mieux, et ainsi rester super efficace à chaque moment.

Mais même si vous êtes obligés d´arriver à 9h précises et de rentrer chez vous à 17h, vous pouvez toujours être libre de programmer votre travail comme bon vous semble. Une stratégie efficace est de partager vos heures entre gestion et exécution du travail. En consacrant un horaire spécifique à des tâches spécifiques (comme répondre aux mails ou coder une nouvelle landing page) vous stipulez on ne peut plus clairement à votre manager et à vos collègues quand vous êtes dispo pour bavarder ou quand vous êtes super concentré.

Choisissez comment vous voulez travailler

Si vous ne parvenez pas à choisir où ni quand travailler, pas besoin de fomenter une révolution. Essayez plutôt de voir de quelle façon vous pouvez choisir comment vous voulez travailler. Que cela soit pour le type de tâches à effectuer, les délais, ou même la description du poste que vous occupez.

Si vous venez de commencer un nouveau boulot, vous pensez sûrement que sa description est immuable, mais vous vous trompez; elle est négociable! Demandez à votre supérieur si vous pouvez endosser d´autres responsabilités. Par exemple, si vous êtes responsable des réseaux sociaux mais que vous souhaitez apprendre comment écrire un blog, sondez la possibilité de participer à la rédaction d'un post par mois. Le simple fait de demander, et d'ajouter une corde à votre arc, vous donnera une longueur d´avance pour vos contributions et vos expériences.

Le fait de jouir d'une certaine flexibilité pour choisir où, quand et comment vous travaillez au quotidien, vous donnera la sensation de davantage de contrôle sur votre carrière et votre emploi du temps. Si vous êtes libre comme l´air, vous verrez votre efficacité augmenter ainsi que votre satisfaction.

Plongez au coeur de votre nouvelle liberté

Dès lors que vous avez conquis votre liberté professionnelle, il vous faut maintenir une certaine organisation dans votre emploi du temps et dans vos tâches à accomplir. Par exemple, ce n´est pas parce que vous pouvez travailler à distance que vous pouvez vous permettre de disparaître plusieurs jours sans préavis. Trop de liberté dans les emplois du temps, lieux et tâches peut provoquer de l´incertitude -- voire une certaine angoisse.

Les résultats de l´enquête de l´Université d´Exeter Business School, de l´Alliance Manchester Business School et de la Curtin Business School, révèlent que le fait de donner plus de liberté et d'autorité à ses employés peut avoir un effet négatif sur leur efficacité quotidienne et même donner l'impression que leur patron ne veut pas faire son travail. L'étude montre que cela est particulièrement vrai pour les travailleurs dont la routine et les tâches sont structurées. En revanche, ceux qui ont des tâches créatives se disent davantage efficaces et autonomes.

Mais jouir de cette liberté au travail peut faire surgir d´autres pièges.

  • Procrastination : Maintenant que vous êtes libres de choisir où, quand et comment vous travaillez, vous avez une importante marge de manoeuvre pour organiser votre emploi du temps et votre boulot. Et vous pouvez vous retrouver à flirter avec l'ennemi de l´efficacité et tout remettre au lendemain, jusqu'à la dernière minute. Ne vous laissez pas prendre au piège de la procrastination. Utilisez un outil de gestion, comme Trello par exemple, qui vous permettra d'organiser votre travail sur la semaine, de façon claire et visuelle. De cette façon vous allez parvenir à atteindre et même dépasser les attentes de votre boss.
  • Isolement : Si vous travailler à distance, vous n´aurez plus l´occasion de  bavarder avec vos collègues à la machine à café. Vous travaillez certainement de façon beaucoup plus efficace chez vous mais fini de se raconter son week-end entre collègues! Pour bannir ce sentiment d'isolement, il faudra faire un effort pour garder le lien, surtout avec les autres membres de l´équipe. Prévoyez des appels vidéos avec un collègue ou votre équipe restée au bureau pour discuter de tout et n'importe quoi, sauf du boulot. Construire et maintenir ces liens avec ceux qui travaillent à distance vous fera vous sentir en connexion et synchrones.
  • Manque de communication : Si vous travaillez où et quand vous le voulez, vous ne serez pas au même endroit au même moment que votre équipe, ce qui peut engendrer de graves problèmes de communication. Pour éviter ces pièges,  il est très important d'utiliser des outils qui vous permettent de travailler séparément, de manière asynchrone. Si vous prenez plus de matinées qu´à l´accoutumée, veillez à prévenir les personnes concernées afin que tout le monde sache si vous êtes disponible ou non. Et si vous tenez à avoir une vie professionnelle flexible, vous serez responsable de maintenir une riche communication avec votre équipe afin d'éviter tout problème de malentendus.

Malgré vos rêves les plus fous, vous ne pouvez pas dire à votre patron que vous n'irez pas travailler ou que vous n'avez pas envie de finir votre projet trimestriel.

Ce type d´actes impulsifs d´indépendance pourraient tout simplement vous coûter votre boulot! Mais le fait d'utiliser quelques unes de ces stratégies pour gagner un peu de liberté au travail vous mettra sur la bonne voie pour construire une vie professionnelle de rêve !

À lire : Le télétravail, ce n’est pas seulement travailler depuis chez soi

Trello Business Class vous connecte à vos outils préférés, tels que Salesforce, Github et bien d'autres.

En Savoir plus!