<img height="1" width="1" style="display:none;" alt="" src="https://dc.ads.linkedin.com/collect/?pid=44935&amp;fmt=gif">

Devenez Smarter, Faster et Better avec Charles Duhigg

Charles Duhigg astuces productivité

Charles Duhigg, auteur à succès de NYTimes, a déjà révolutionné la façon dont nous pensons nos pratiques grâce à son travail sur le pouvoir des habitudes, The Power of Habit. Maintenant, il s'attaque à la productivité et à l´efficacité

Dans son dernier livre, Smarter Faster Better, Dudhigg analyse pourquoi certaines personnes réussissent à accomplir plus de choses dans le même laps de temps que n'importe qui d'autre.

Nous l´avons rencontré pour découvrir certains modèles d´efficacité, dans l'espoir de découvrir le véritable secret de ceux qui tournent à plein régime :

Vous avez passé des mois à interviewer des experts sur ce sujet. Alors, quelle est à votre avis, la définition même de l´efficacité ?

L´efficacité n’est pas une norme objective ; c´est ce que les gens définissent comme étant utile pour eux-mêmes. Elle peut changer d'un jour à l'autre, d'une personne à l'autre et d'un endroit à l'autre. Un samedi productif est bien différent d'un mardi productif.

Le premier pas pour vraiment devenir efficace se fait lorsque vous comprenez ce que veut dire « être efficace » pour vous-même. C´est ce qui est au cœur de la science de l’efficacité.

Être efficace veut dire que vous avez atteint, ou presque, les objectifs que vous aviez d´abord clairement identifiés, sans avoir l’impression de gaspiller votre temps et vos efforts. Au contraire, vous avez l'impression de faire ce qui compte le plus pour vous au moment où vous le voulez le plus, sans avoir à faire d'énormes sacrifices en cours de route.

Charles Duhigg Smarter Faster Better

 

“Au centre de la notion d'efficacité, il y a le sentiment que vous faites le travail qui vous tient à cœur au moment où vous le voulez le plus, sans avoir à faire d'énormes sacrifices en cours de route.”

-Charles Duhigg, auteur à succès du NYTimes

Dans Smarter Faster Better, vous affirmez que nous vivons un changement économique semblable à celui de la Révolution Industrielle. Est-ce que cela change la façon dont nous pensons la productivité et l'efficacité ?

Oui. Nous vivons cette révolution économique qui, selon la plupart des économistes, sera aussi profonde que la Révolution Agricole ou la Révolution Industrielle en ce qui concerne le fonctionnement de notre vie sociale, notre mode de vie et notre façon de travailler. Et ce qui se passe lors de chaque révolution économique, c’est que la propre définition de la productivité et de l´efficacité est radicalement remise en question.

Avant la révolution industrielle, l'heure était l'unité de production la plus importante. À quoi as-tu consacré la dernière heure ? Et posséder des terres était la meilleure façon d'être productif avant la Révolution Industrielle. Si vous possédiez des terres et que vous aviez accès à une main-d’œuvre bon marché, vous aviez tout un tas d’heures à votre disposition pour ces terres. Vous étiez donc super productif, très performant et riche, même si vous restiez assis à boire du gin tonic toute la journée.

Smarter Faster Better par Charles Duhigg

La Révolution Industrielle a tout changé. Tout à coup, le simple fait de consacrer des heures à une tâche est moins important que le degré d'intelligence que vous apportez à cette tâche. Parce que si vous pouvez inventer une machine capable de travailler aussi rapidement que cinq personnes, cette machine travaille donc de manière plus efficace. Ce qui compte, c'est que vous aillez plus de machines. Des machines plus intelligentes en tout cas. Peut-être que ce n´est pas d´une machine dont vous avez besoin, mais de réaménager votre usine, en installant une ligne de production par exemple, et vous commencerez à produire plus rapidement.

De nos jours, nous vivons une révolution économique, que vous l'appeliez «révolution de la connaissance» ou «révolution technologique». Il se passe quelque chose qui est en train de modifier la définition même de productivité et d´efficacité. Et le débat central porte sur ce que sont réellement cette productivité et cette efficacité. Les gens doivent réfléchir plus profondément à ce que signifie pour eux productivité et efficacité.

En quoi cette révolution actuelle diffère-t-elle de ce que nous avons vu auparavant ?

Il y a cette tendance à dire : «Avant, les choses étaient plus faciles.» Mais la vérité, c’est que les gens ont toujours été aux prises avec la productivité et l'efficacité.

Je ne pense pas que ce sentiment d’être dépassé soit intrinsèque à notre époque. Ce que je pense être propre à notre époque ce sont les diverses possibilités qui s'offrent à nous pour se distraire, ou les différents façons de se sentir «débordé», qui pullulent.  Cela signifie qu’il est plus facile de se sentir sans cesse occupé et dépassé.

Nous devons donc dissocier les notions d'efficacité et d’activité. Même dans les années 1950, si vous étiez occupé huit heures par jour, cela signifiait probablement que vous étiez efficace huit heures par jour. Aujourd'hui, même si vous êtes occupé 14 heures par jour, vous ne réalisez peut-être jamais rien d'important.

Les diverses possibilités qui s'offrent à nous pour se distraire, ou les différents moyens de se sentir «débordé», qui pullulent. Cela signifie qu’il est plus facile de se sentir dépassé.

Ce n´est pas que les individus soient démunis face à ce phénomène, c’est juste que le changement est à la fois bon et difficile. Dans la vie, personne ne choisit où il naît et nous vivons tous une révolution économique, ce qui est passionnant mais aussi terriblement angoissant.

Mais vous pouvez contrôler cette angoisse en connaissant davantage les notions de productivité et d'efficacité : comment être plus efficace, comment penser cette efficacité…par le contrôle des choix que vous faites. Construire les habitudes qui vous aideront à réfléchir plus profondément.

Que pensez-vous des différents outils de bureautique ? Ouais ou Bof ?

L'email était l'outil de coordination asynchrone originel. L'avantage du mail est que vous pouvez envoyer un message à quelqu'un mais que cette personne ne vous répondra que lorsqu'elle aura une minute, au lieu de devoir être disponible au moment où vous lui téléphoner. Nous sommes tous d'accord pour dire qu'il y a d'énormes avantages à cela. Lorsque je suis assis à l’aéroport, je peux envoyer des messages à mon équipe et dire : «Hé, avons-nous pensé à ça? Essayons pour être raccord sur le projet [x].

Cela dit, je ne pense pas que quiconque au monde puisse dire que le mail n´est pas un cadeau empoisonné. Cela nous rend presque tous fous.

L'une des raisons pour lesquelles nous utilisons Trello est que je voyage énormément et que notre équipe est assez éparpillée. J'utilise Trello pour mon podcast du New York Times.

Faire des podcasts n'est pas mon métier principal. Il peut se passer une semaine sans que je voie les personnes avec lesquelles j´y travaille. Les raisons qui nous poussent à utiliser des solutions technologiques telles que Trello et Slack c´est qu'ils nous aident à nous organiser et à rendre ce temps passé loin les uns des autres beaucoup plus productif. Si je suis assis dans un aéroport et qu'il est 22h30, je ne peux pas raisonnablement appeler quelqu'un parce qu'il est bien trop tard. Mais je peux encore rendre ce temps utile et productif en ayant recours à un outil asynchrone tel que Trello.

Dans votre livre, il y a un excellent chapitre sur le travail en groupe, avec des exemples pris de Google. En quoi l'efficacité diffère-t-elle lorsqu'il s'agit de travailler en équipe ou en groupe ?

Cela concerne en grande partie le processus. Il s’agit de créer cette atmosphère où les gens peuvent conserver leur individualité et exprimer leurs préoccupations et leurs critiques, ainsi que de nouvelles idées et des idées farfelues, sans avoir peur que cela ait la fâcheuse conséquence d’énerver tout l’équipe ni que quelqu'un vous vole votre idée.

Ce que Google a trouvé, et cela est prouvé scientifiquement, c'est qu'il existe une règle qui régit tout type de groupe : on appelle ça la sécurité psychologique. La sécurité psychologique est cette idée que vous pouvez vous abandonner pleinement à votre travail, y être vous-même, et que le groupe vous prendra tel que vous êtes sans jamais se dresser contre vous. Le groupe écoutera, incorporera vos pensées et les améliorera.

Il y a deux ingrédients qui rendent la sécurité psychologique plus amène de se développer. Tout d´abord vous devez créer une culture dans laquelle tout le monde a la parole, un environnement où tout le monde éprouve la sensation d´avoir son mot à dire.

Vous devez également mettre en place cet autre composant appelé « écoute bienveillante ». Il ne suffit pas de laisser parler quelqu'un. Vous devez montrer que vous écoutez avec des indices non verbaux, en répétant ce que l'on vous dit, en louant leurs idées, en assimilant celles-ci et en s'en servant.

Charles Duhigg Définition de la productivité Smarter Faster Better

Une fois que tout cela a été dit, quel est le *véritable secret* de l´efficacité ?

Cela consiste en grande partie à vous ouvrir à de nouvelles façons de voir les choses, de penser.

Smarter Faster Better s’articule autour de cette idée de base selon laquelle la science nous dit que les personnes les plus efficaces ne le sont pas parce qu’elles travaillent plus dur ou qu’elles se sacrifient davantage, qu’elles sont surhumaines ou que ce sont des génies.

Elles sont plus efficaces parce qu’elles développent des habitudes mentales, que les psychologues appellent parfois des «routines mentales cognitives» qui les poussent à réfléchir plus profondément aux choix qu’elles font. La meilleure façon d'apprendre à mieux penser est d´avoir recours à davantage d'idées différentes, et plus spécifiquement, à des conseils qui vous expliquent comment penser différemment et de vous soumettre à des habitudes qui vous feront penser différemment au jour le jour.

Le secret littéral de l'efficacité est entendre quelqu'un dire : «Je n'y ai jamais pensé ! ».  tiny_twitter_bird.pngPartager sur Twitter

À lire : Casser la routine : changer votre environnement de travail peut augmenter votre productivité

Trello Business Class vous connecte à vos outils préférés, tels que Salesforce, Github et bien d'autres.

En Savoir plus!